Victoire du Cameroun sur l'Égypte, dimanche dernier : l'après match

Libreville était aux couleurs vert-rouge-jaune des Lions Indomptables, dimanche dernier. La victoire du Cameroun sur l'Égypte en finale de la 31e édition de la Coupe d'Afrique des nations (Can) a été célébrée en grandes pompes par la communauté camerounaise.

Les rues de la capitale gabonaise étaient en effervescence. On entendait ici et là des sons de tambours fabriqués pour la circonstance, des trompettes, sifflets, vuvuzelas, klaxons de voitures accompagnés des cris de joie et chansons à la gloire des Lions Indomptables. Sans oublier l’hymne national du Cameroun, chanté en a cappella à gorges déployées.

Que ce soit à l’échangeur de Nzeng-Ayong, au PK-5, à la Sorbonne, Akébé-Plaine, Belle-Vue-1, bref dans tous les quartiers populaires de la capitale, c'était le même spectacle, la même euphorie. On les entendait crier en chœur, "les Lions ont dévoré leurs adversaires", " ils les ont mis " dans la sauce".

Femmes, hommes, jeunes et adultes, habillés ou coiffés aux couleurs de leur pays, se sont pleinement exprimés. On se serait cru à Douala, Yaoundé, Garoua, Kribi ou Bafoussam.

PSNB

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.