Café littéraire de l'Udeg : "Afep", une leçon de vie enseignée aux jeunes

L'Union des écrivains gabonais (Udeg) poursuit son cycle de cafés littéraires. Cette fois, l'Institution Immaculée conception. L’œuvre au programme, ''Afep'', un roman d'Honorine Ngou.

Devant des écrivains, la directrice de l'établissement, les enseignants et les élèves, les jeunes critiques du ''Club de lecture'' ont analysé avec beaucoup de précision la trame du roman, les personnages et les thèmes abordés.

Ainsi est-il apparu, selon le résumé du livre, que « Reine de l'insondable forêt équatoriale, l'afep ou ficus étrangleur est une liane épineuse à la racine phénoménale et toxique. Elle se nourrit de la sève des plantes aux alentours et les tue. Vorace, elle semble guidée par le principe du " ôte-toi de là, que je m'y mette". Tel un python constricteur, elle avance, grimpe, s'enroule autour du bananier ou du manioc et les étouffe ».

C'est donc cette plante vorace de notre forêt qui inspire Honorine Ngou dans la construction de son personnage principal : Afep. Un prédateur imbu de sa puissance financière et matérielle qui collectionne les jeunes conquêtes, sans se douter de la déchéance qui l'attend.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.