Taekwondo/5e journée des championnats du monde 2015 : Anthony Obame envers et contre tous

DANS une Traktor Arena annoncée à guichets fermés pour assister à la sixième journée des championnats du monde 2015, c’est surtout l’entrée en scène des +87 kg qui va concentrer les attentions, ce week-end à Chelyabinsk. C’est que la catégorie-phare du taekwondo mondial a encore réuni les athlètes les plus représentatifs de la discipline martiale coréenne. Des gladiateurs qui vont s’affronter pour un sceptre que détient Anthony Obame, depuis la précédente édition à Puebla (Mexique) en 2013.

Présent pour la défense de sa couronne, le champion du monde gabonais, qui est aussi la tête de série numéro un, aura affaire à du lourd. Tant dans sa partie de tableau qui compte, entre autres, l’Américain Stephen Lambdin (n°6), le Britannique Mahama Cho (5) et le Russe Oleg Kuznetsov (4), que dans l’autre moitié (celle de son challenger final, si le poulain de l’Espagnol Antonio Ramos réalise un parcours sans faute) où sont logés : le redoutable iranien Sajjad Mardani (2), finaliste sortant, l’Allemand Volker Wodzich (3), le Slovène Ivan Trajkovic (7), l’Italien Leonardo Basile (8) et le Croate Vedran Golec (9). Sans oublier des habitués des joutes internationales comme le Cubain Robelis Despaigne, le Biélorusse Arman-Marshall Silla, l’Ouzbek Dimitri Shokin, le Sud-Coréen Chol-Ho Jo, le Nigérian Chika Chukwumerije ou l’Ivoirien Firmin Zokou.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.