Stade Migovéen/Akanda FC, 1-1, dimanche dernier au stade Jean-Koumou : Une confrontation peu attrayante

« PRENDRE du plaisir pour un match de début de saison qu'il faut éviter de perdre. » C'est le souhait du coach d'Akanda FC, Brice Ondo « Alto » qui, tout en insistant aussi sur la prudence, opte pour son classique 4-3-3.

EN face, son alter ego Brice Nkwele, qui aligne un 4-2-3-1, pousse ses poulains vers l'avant. « Nous devons jouer à fond pour éviter un très mauvais début de saison que nous pouvons, après, regretter », explique le coach de Stade Migovéen. Lequel a vu ses poulains, menés au score (0-1), rétablir l'équilibre quasiment dans la douleur en fin de partie : 1-1.

Une confrontation démarrant sous une canicule qui ne permet pas aux antagonistes de mettre de l'intensité dans le jeu. Lequel, décousu surtout en début de partie, est ennuyeux. Plus lassant lorsque les déchets techniques contraignent les deux équipes à briller dans l'agressivité et l'imprécision dans les transmissions de balle tout au long d'une première mi-temps où Akanda FC bénéficie de trois coups de pied de coin. En vain !

Constatant la fébrilité dans son dispositif offensif, « Alto » intègre le jeune Ndombibadi (73e). C'est ce téméraire médian en herbe qui, tout en boostant le jeu des Akandais, produit des frayeurs aux locaux en adressant un ballon qui échoue sur la barre transversale (74e).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.