ITW : le ministre d'Etat en charge des Sports

l'union : Monsieur le ministre d'Etat, depuis votre nomination, il y a quelques mois, vous avez décidé de faire un état des lieux du sport gabonais. Si vous deviez résumer en un mot la situation de notre sport, quel serait-il ?

• Alain-Claude Bilie-by-Nze : Je tiens d'abord à remercier "L'Union" parce que c'est un quotidien qui accompagne le sport depuis plusieurs années. Cela me fait plaisir de vous recevoir. Le département des Sports est nouveau pour moi. Il est vrai que par mes fonctions antérieures, soit comme porte-parole de la présidence de la République ou du gouvernement, il m'est arrivé d'être au courant de certains dossiers sportifs mais sans être pleinement impliqué dans leur traitement. J'ai donc souhaité prendre le temps pour comprendre ce département, pour être à l'écoute des acteurs du sport. Que ce soit l'administration dont j'ai la charge ou les fédérations ou le Comité national olympique (CNOG). Nous avons reçu ces instances deux ou trois fois. Et nous avons fait un diagnostic qui est simple : les résultats obtenus dans le sport ne sont pas à la hauteur des investissements consentis par les pouvoirs publics. Ce premier constat a été fait et si je devais résumer la situation actuelle du sport gabonais, j'utiliserais le terme " incurie ". C'est un mot qui est fort, et certains me l'ont fait remarquer, mais il résume bien la réalité. C'est une incurie et elle est généralisée. Dans la mesure où il s'agit à la fois de problèmes de gouvernance, comme le soulignent les conflits récurrents au niveau des fédérations, de gestion orthodoxe des fonds qui sont à disposition, de prise en compte du sportif dans la stratégie du ministère et d'objectifs qui ne sont pas lisibles, qu...

Entretien réalisé par MIKOLO-MIKOLO & Serge Alexis MOUSSADJI

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.