Handball : Des doutes autour des Panthères

Handball : Des doutes autour des Panthères

Le sort du Gabon en phase finale du championnat d'Afrique des nations 2 020 est connu depuis le tirage au sort de samedi. Sa participation reste, toutefois, tributaire de la résolution d'un certain nombre de préalables.

Si tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, le Gabon prendra part à la 24e édition du championnat d'Afrique des nations en début d'année prochaine. Logé dans la poule B du rendez-vous continental que la Tunisie abritera du 15 au 26 janvier 2020, les Panthères version handball auront pour adversaires l'Angola, troisième des deux dernières compétitions en Égypte (2 016) et au Gabon (2 018), le Nigeria (lanterne rouge de la phase finale 2 018) et la Libye (absente de la précédente levée).

À moins de trois mois de la compétition programmée sur le sol de la nation détenant le record des titres (10), devant l'Algérie (7) et l'Égypte (6), le sort du Gabon (5e en 2018) s'écrit en filigrane. Tant les doutes entourent la sélection gabonaise. Comme sur sa capacité à se préparer et être prête pour la phase finale, dans un contexte domestique où il n'y a eu, jusqu'à ce jour, pas la moindre compétition nationale (championnat ou coupe) pour préparer ou détecter les joueurs sélectionnables. Encore moins sur la scène continentale où Phoenix ou Salinas n'ont, faute de moyens financiers, pu participer aux deux rendez-vous des clubs de l'année : la Coupe des clubs champions à Praia (Cap-Vert) et la Coupe des clubs vainqueurs de coupe à Oujda (Maroc).



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.