Football/Coupe du monde 2018/Qualifications zone Afrique : Troisième round

La sélection gabonaise n’a pas obtenu, samedi dernier au stade de Franceville, contre le Maroc, le résultat escompté. La faute à une animation offensive et un coaching défaillants. Score final, 0-0.

Avec seulement deux tirs cadrés (une frappe contrée de Guelor Kanga et une reprise de la tête de Pierre-Emerick Aubameyang, repoussée par le portier marocain) sur huit tentatives, et rien côté marocain, on n’était pas loin de l'indigence offensive absolue. Pour explication sans doute les schémas de jeu choisis (4-4-2 pour le Gabon et 3-4-3 pour le Maroc), et l’état de forme moyen de certains joueurs.

Une chance pour les Panthères : Noureddine Amrabat (habituel milieu offensif droit) s'est montré plus prudent dans son couloir, tandis que Younes Belhanda était encore en petite forme et utilisé en position d’attaquant ou de milieu offensif sur le côté gauche.

Jorge Costa a préféré conserver sur le terrain ses deux milieux défensifs (Tandjigora et Lemina). Et envoyer sur le banc, au profit de Lévy Madinda, un Didier Ibrahim Ndong qui, pour manifester son mécontentement, a jeté de rage son maillot devant le banc de touche gabonais, avant de s’en prendre à une bouteille d’eau. Date de la 2e journée, le 5 novembre prochain à Bamako contre la Côte d'Ivoire.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.