Lambaréné / Violence et voie de faits : Nouveaux ennuis pour Alvin Re. Nom.

Vers 18 heures, ce 25 septembre trois personnes revenant de virée, s'arrêtent dans un restaurant guinéen, sis au quartier Isaac, dans le deuxième arrondissement. Visiblement très excités, il exigent de se faire servir des plats de spaghetti-viande.

Mais le jeune Sow Abdoulaye (16 ans), serveur en l'absence de son père, refuse d'accéder à leur demande. « Je ne peux pas vous servir dans cet état. S'il vous plaît, il faut partir. Déjà, vous dérangez les autres (...). », leur rétorque-t-il.

Le groupe ne l'entend pas de cette oreille. Alvin Re. Nom. (18 ans), apparemment le chef de bande, hausse le ton, puis lui assène des coups de poing au visage. le jeune Guinéen maintient sa position. Il prend même le dessus, dans la rixe qui les oppose. Ce qui ne plaît aux deux autres. Bagarre générale, jusqu'à l'intervention d'une patrouille de militaires présents à Lambaréné. Mais les deux comparses ont déjà pris la fuite, abandonnant leur chef prisonnier de l'étreinte de sa victime.

Conduit au commissariat, Alvin Re. Nom. , accablé par les témoignages, reconnaît l'agression. Interrogé sur l'identité des deux fuyards, il dit n'en connaître que les pseudos, "Général et "Dann".

Placé sous mandat de dépôt par le parquet de Lambaréné, ce récidiviste renoue avec le milieu carcéral. Précédente condamnation, des faits similaires ! (Paru le 5/10/2016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.