Football / Tournoi U17 à Makokou : Malgré quelques couacs...

Le tournoi national des U17 "Makokou-2015" a pris fin samedi dernier au stade Alexandre Sambat, avec le sacre de l'Estuaire-1 vainqueur en finale de l'Ogooué-Lolo (2-1). S'ils apprécié la tenue de cette compéttion, organisateurs et chefs de délégation, dénoncent quelques disfonctionnements.

Pierre-Alain Mounguengui (président de la Fégafoot ) : Ce tournoi avait pour objectif principal de déceler des talents cachés qui sommeillent dans les recoins du pays. Les imperfections constatées seront corrigées à l'avenir.

Brice Mbika Ndjambou (président de la Linaf) : Il est dommage de voir des équipes miser sur la victoire en trichant sur les âges des joueurs au lieu de participer à la formation. A l’avenir, je souhaite qu’un accent particulier soit mis sur les conditions de participation.

Faustin Mbounda (président de la ligue de l’Ogooué-Ivindo) : L'organisation et le niveau de la compétition étaient bons.

Gabin Bouloungui (secrétaire général adjoint de la ligue de la Nyanga) : C’est une honte pour les délégations qui n'ont pas respecté le règlement en alignant des athlètes ne répondant plus aux critères. Vivement que la Fégafoot mette un terme à ce désordre ! Car ici l’objectif est de déceler les talents cachés.



JFM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.