Football / National-Foot 1 : Le point après la 24e journée

Le revers essuyé samedi dernier sur ses installations devant Missile FC (0 – 2) est peut-être le commencement de la fin des illusions de Mangasport de coiffer sur le fil le CF Mounana et s'offrir le titre de champion du Gabon, le 22 juillet prochain au stade Henri-Sylvoz de Moanda.

Face à l'équipe en forme de cette fin de championnat, les Mineurs, qui ont été pris à défaut en début et fin de première période (doublé de Van Aubame Bekale), ne sont même pas parvenus à sauver le point du match nul.

Du coup, CF Mounana se voit ainsi dérouler quasiment le tapis rouge, étant entendu qu'il peut reprendre le fauteuil de leader, au sortir du premier de ses deux matches en retard. À moins que Missile FC, son vis-à-vis de ce mercredi, ne joue à nouveau les coupeurs de tête et le rôle d'arbitre dans le mano a mano au sommet du National-Foot 1. Une compétition qu'Akanda FC pourrait terminer sur le podium.

Les Akandais, qui ont laminé le FC 105 (4 -1) au stade Idriss Ngari, reprennent en effet la troisième place à l'AS Pélican, tenue en échec par le Stade Migovéen (1 – 1) dans le derby de Lambaréné. Ils enfoncent en même temps le Canon dans les profondeurs du classement d'un National-Foot 1, qu'il devrait quitter. À moins d'un improbable effondrement de l'Olympique de Mandji, assuré d'un repos sur un matelas de cinq longueurs d'avance et un match en plus à disputer.

J.A.L

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.