Caf/visite Travaux Can 2017 : Trois questions à Francis Graille

Avec quelques collaborateurs, il a accompagné les émissaires de la Caf durant la deuxième mission d'inspection des travaux sur les différents sites retenus pour la Coupe d'Afrique des nations, Gabon-2017. Ses impressions..

Que vient faire un ancien président de Lille (2001-2002) et président-délégué du Paris Saint-Germain (2003-2005) dans une mission de la Caf, en perspective de la Can 2017 au Gabon ?

Francis Graille : « Depuis quelque temps, je suis consultant pour Lagardère Sport, le partenaire de la Caf dans le domaine du marketing et de la télévision. Et à ceteffet, je suis là pour évaluer l’évolution du dispositif télé dans les stades. »

Quels enseignements au terme de la visite des sites ?

« Les choses sont bien avancées, même s’il y a encore beaucoup de travail. Je suis sûr qu’on va réussir une belle Can.»

Les éventuelles difficultés ne vous mèneront-elles pas à solliciter des collaborations gabonaises durant la Can ?

« Notre volonté chez Lagardère est de toujours laisser quelque chose de palpable quand la compétition est finie. Qu’on ait formé des gens, qu’ils se sentent beaucoup plus forts et outillés pour d’autres compétitions internationales futures. Je suis pour qu’il y ait un maximum de techniciens et autres collaborateurs qui s’impliquent et profitent de l’occasion pour, encore plus se former et être meilleurs demain. »



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.