Athlétisme : Des experts de World athletics à Libreville

Athlétisme : Des experts de World athletics à Libreville

Une délégation de World athletics (ex-IAAF), l'instance dirigeante de l'athlétisme mondial, conduite par son responsable du département international, Jee Isram, est arrivée lundi soir à Libreville.

Accompagné des responsables de la zone 3 de la Confédération africaine d'athlétisme (CAA), l'envoyé spécial de World athletics fera une évaluation complète, à compter d'aujourd'hui, des problèmes qui minent depuis plusieurs années l'athlétisme gabonais. Entre autres, le problème de gestion et de fonctionnement.

Durant deux jours, ils auront plusieurs séances de travail. Notamment avec les responsables des ligues, de la fédération, de la direction générale des Sports et du Comité olympique gabonais. Avant d'être reçus en audience demain jeudi par le ministre des Sports, Franck Nguéma.

Qui sont les responsables des ligues qui vont travailler avec cette délégation ? Sachant qu'en réalité, ces ligues, sans activité depuis plusieurs années, n'existent que de nom. Pourquoi n'avoir pas aussi associé d'autres acteurs ''neutres'' de l'athlétisme gabonais ? Car, au sortir de cette rencontre, le souhait est que le bon diagnostic soit posé, afin de trouver de vraies solutions aux vrais problèmes.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.