Présidentielle : Le PDS en campagne d'explication

  

LE premier congrès extraordinaire du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS) tenu le 25 juin dernier à la foire municipale Pierre-Louis-Agondjo-Okawé avait, au nombre des décisions, apporté son soutien à Ali Bongo Ondimba, candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016, tout en demeurant un parti de l’opposition. Dans les différentes motions lues à cette occasion, plusieurs intervenants étaient longuement revenus sur les mobiles de cette position. Mais pour mieux se faire entendre, le parti a lancé, samedi, une campagne d’explication auprès des populations.

La coordinatrice nationale de l’Union des femmes du PDS, Colette Madoungou, a donc entamé, sous l’impulsion du leader de sa formation politique, Me Séraphin Ndaot Rembogo, par le quatrième arrondissement de la commune de Port-Gentil, un périple qui la conduira dans les quatre arrondissements de la capitale économique et au-delà. Hôte de la cérémonie, Gisèle Ikouma, coordinatrice des femmes dans ladite circonscription, s’est dit honorée d’abriter cette rencontre inaugurale. Pour elle, le PDS ne pouvait pas soutenir un candidat qui ne leur a pas tendu la main.

Selon Colette Madoungou, la transformation du Gabon a pris un nouvel élan depuis la signature du Pacte social proposé par le président de la République sortant, dont la vision est fortement partagée avec celle de son parti.


René AKONE DZOPE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.