Colloque international de Brazzaville : Ossouka Raponda rend compte à Ali Bongo Ondimba

Colloque international de Brazzaville : Ossouka Raponda rend compte à Ali Bongo Ondimba

De retour du Congo où elle a représenté le chef de l'État aux assises relatives aux 80 ans de la participation des troupes africaines à la libération de la France, la Première ministre est allée faire le compte-rendu de son séjour au chef de l'État.

Rose Christiane Ossouka Raponda qu'accompagnait le ministre des Eaux et Forêts, Lee White, a été reçue, hier, en audience par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Au palais présidentiel, la cheffe du gouvernement est allée présenter, au numéro un gabonais, le bilan de son séjour au Congo-Brazzaville. Là-bas, Rose Christiane Ossouka Raponda a représenté le chef de l'État au colloque international consacré aux 60 ans des indépendances des pays d'Afrique francophone et aux 80 ans de la participation des troupes africaines à la libération de la France en 1940. Aussi, en marge de ces célébrations, elle était porteuse d'un message d'Ali Bongo Ondimba à son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso. Message remis par la cheffe du gouvernement au cours d'une audience que lui a accordée le numéro un congolais.

Soulignons que lors de l'ouverture de ce colloque, la cheffe du gouvernement a, dans son discours, rappelé les liens indéfectibles qui unissent le Gabon aux pays de la sous-région. Mais également à la France. De même, Rose Christiane Ossouka Raponda a appelé à faire de l'histoire commune et de la mémoire partagée, "un socle sur lequel s'appuyer pour bâtir ensemble, de manière apaisée, un avenir meilleur."

Ce colloque de haut niveau avait vu la participation de plusieurs chefs d'État. Notamment celui du Tchad, Idriss Deby Itno ; de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi ; le Premier ministre camerounais, John Dion Ngute ; le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian ; et la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo.



M.A.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.