Activités présidentielles : Le dynamisme des rapports entre institutions

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, en recevant hier les nouveaux présidents du Sénat et du Conseil national de la démocratie (CND), Lucie Milebou-Aubusson et Me Séraphin Ndaot Rembogo, n’a pas manqué d’aborder des questions relatives au fonctionnement de ces deux institutions. Si le CND est appelé à se doter d’une nouvelle dynamique, la première Chambre du Parlement devra être au centre de l’examen de certaines de lois et du contrôle de l’action gouvernementale.

ELUS récemment, Lucie Milebou-Aubusson et Séraphin Ndaot Rembogo, respectivement président du Sénat et président du Conseil national de la démocratie (CND), ont été hier les hôtes du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, au palais de la présidence de la République. Au menu de ces échanges, les questions de politique nationale inhérentes au fonctionnement de chacun de ces deux organes. Les félicitant chacun pour avoir été porté à la tête de leurs institutions respectives.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.