Tourisme : Le "Refuge" ouvre officiellement ses portes

Inaugurée samedi dernier en présence de la ministre en charge du Tourisme, ce fleuron hôtelier comprend 42 chambres, dont plusieurs suites, et emploie 31 personnes.

y avait du beau monde, samedi dernier, à Lambaréné, à l'occasion de l’inauguration du nouvel hôtel de la ville : "  Le Refuge ". En présence de la ministre de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l'Industrie, Madeleine Berre, du promoteur Richard Auguste Onouviet, entre autres.

 

Pour le promoteur, par ailleurs député de la commune de Lambaréné, « Le Refuge est l’expression de la volonté de participer au développement économique du Gabon », dans un secteur en devenir comme le tourisme.

Au demeurant, la construction du Refuge, un hôtel de haut standing, constitue une plus-value en matière d'hôtellerie, en même temps que cela va offrir aux visiteurs un cadre idéal pour découvrir tout le potentiel touristique de la ville et même au-delà.

"Le Refuge" comprend 4 suites VIP, une suite familiale, une suite prestige, 12 chambres de grand luxe, 9 suites juniors et 15 chambres de moyenne gamme, toutes équipées de télévision à écran plasma. L'hôtel dispose d'un bar-restaurant pouvant accueillir plus de 200 personnes et une salle de réunion avec vidéo-projecteur.

A.M.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.