Sécurité alimentaire : formation pour les experts des pays bénéficiaires

Commencée le 18 septembre dernier, la formation qualifiante d'auditeur tierce partie IRCA Iso 22000, à laquelle prennent part des experts nationaux ainsi que ceux de sept pays bénéficiaires du Programme infrastructure qualité de l'Afrique centrale (Piqac) du domaine de la sécurité alimentaire prend fin aujourd'hui.

Pendant cinq jours, les échanges entre experts ont porté sur les thématiques suivantes : maîtrise des exigences de la norme ISO 22000 ; acquisition des méthodes d’audit ; intégration de la méthode à appliquer en cas d’audit tierce partie ISO 22000 ; compréhension et intégration de la déontologie de l’audit et, enfin, compréhension des responsabilités et des compétences personnelles de l’auditeur.

Aussi, cette formation aura permis aux participants à cette formation de se doter de savoir-faire nécessaire pour conduire efficacement les audits de certification des systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires, suivant les exigences de l’ISO 22000.

Initié par la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), en concertation avec la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac), le Piqac est financé par l’Union européenne et exécuté par l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi).

 

 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.