Secteur minier : Concrétiser les ambitions du Gabon

C’est la substance du discours du ministre des Mines, Christian Magnagna, lors d'une récente séance de travail avec les responsables de la Société équatoriale des mines (SEM).

Si la richesse de son sous-sol en ressources n’est plus à démontrer, il reste que le Gabon n’est, jusque-là, pas très connu sur le plan de la valorisation et de l’exploitation à haute échelle de son secteur minier. Pourtant, notre pays ne manque pas d’ambitions. Une de ces aspirations, du moins le désir du Gabon de réussir dans ce secteur, a été la création en 2011 de la Société équatoriale des mines (SEM). Mais depuis lors, le constat est que cette entreprise publique peine à jouer pleinement sa partition concernant le développement du secteur minier gabonais.

Aujourd’hui, les pouvoirs publics veulent donner une autre dimension à cette société. D'où la récente séance de travail entre les responsables de la SEM et le ministre des Mines, Christian Magnagna, qui en assure la tutelle technique. Le membre du gouvernement a, en effet, réaffirmé la détermination de l'exécutif à concrétiser ses ambitions dans le secteur minier. Cela, en s’appuyant notamment sur la SEM, en plus des investisseurs privés dont le rôle est fondamental en matière de développement et de valorisation de nos ressources minérales.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.