Ramassage des ordures à Libreville : la "bonne foi" d'Averda

Secouée par le Premier ministre, chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, sur les ondes de la radio Urban FM, pour sa part de responsabilité partagée dans le non-ramassage des ordures ménagères à Libreville et ses environs, l’entreprise marocaine a répliqué, le 4 juin dernier, dans un communiqué diffusé à l’échelle continentale par l’agence de presse APO.

Averda confirme avoir tenu ses engagements envers son client. À la demande de notre client, les équipes de Averda ont travaillé avec dévouement, jour et nuit et sans relâche, afin de rendre la ville aussi propre qu’elle l’était auparavant. Averda a notamment déployé plus de 700 agents, ainsi que 55 véhicules qui ont permis de doubler le nombre de déchets collectés, qui est passé de 500 tonnes à 1000 tonnes par jour. Au cours d'une réunion fructueuse avec le bureau du président, nous nous sommes engagés à fournir davantage de bennes dans les zones où les déchets s'accumulent rapidement et à mener une campagne de sensibilisation, afin d’informer les communautés et de changer leurs comportements en matière de gestion des déchets », a indiqué l’entreprise de ramassage d’ordures.

 

Avant d’ajouter : « Averda ainsi que tous ses agents sont fiers d’être au service des habitants de Libreville et nous leur sommes entièrement dévoués. »

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.