Projet de loi de finances 2019 : Les craintes de la CPG

Le président de la Confédération patronale gabonaise (CPG), Alain Bâ Oumar, a eu, le 6 novembre à son cabinet, une importante séance de travail avec une délégation de la direction générale des impôts.

Cette rencontre, qui entre dans le cadre du dialogue permanent que la CPG entretient avec le gouvernement pour améliorer le climat des affaires, a permis de discuter d’un certain nombre de nouvelles dispositions prévues dans la loi de finances 2019, et qui auront un impact sur les activités des membres de la CPG.

« Nous avons parlé de nouvelles taxes comme celles sur les transferts par téléphonie mobile : Airtel money, mobicash et autres. Nous avons parlé des taxes sur le virement classique bancaire qui est également une nouvelle disposition de la loi. Nous avons parlé d’une nouvelle taxe qui va s’appliquer au financement de la collecte des ordures qui nous concerne tous. C’est une chose qu’une taxe soit décidée. Mais nous avons besoin que soient précisés son champ et son mode d’application », a indiqué Alain Bâ Oumar.

Selon le patronat, ces taxes vont plomber les trésoreries des entreprises. Aussi faut-il trouver le juste milieu entre les besoins de l’Etat et la nécessité de ne pas tuer les entreprises.



AEE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.