Sénat : Les sénateurs suspendent l'audition du ministre du Budget

Ces derniers ont conditionné la reprise des travaux par la régularisation de "leur situation" par le gouvernement. Situation caractérisée, selon certains élus, par des arriérés de frais de session. On parle de quatre mois.

L'audition du ministre d'Etat en charge du Budget et des Comptes publics, Jean-Fidèle Otandault, relative à l'examen du projet de loi de Règlement 2017, ne s'est pas déroulée comme prévue, hier, au palais Omar-Bongo-Ondimba, siège du Sénat. Pour cause : les membres de la Commission des Finances, du Budget et des Comptes économiques de la Nation ont décidé de suspendre les travaux et de conditionner leur reprise au paiement de leurs arriérés de quatre mois de leurs frais de session. Un état de chose qui s'élargit également au personnel de la chambre haute du parlement.

« Il était également prévu que nous auditionnons le ministre d'Etat en charge du Budget sur son exposé de motif relatif au projet de la loi de finances 2019, mais vu que notre situation ne nous permet pas, et le ministre lui-même sait pourquoi, je suggère que nous remettions tout ça à une prochaine fois. » C'est en ces termes que le président de ladite commission, André Richard Moussounda Mikala, a levé la séance, juste après l'exposé des motifs du membre du gouvernement relatif au projet de loi de Règlement.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.