Plan de redressement de Postbank : La bouffée d'oxygène de 61 milliards

Tel est le montant nécessaire à la Banque postale pour reconstituer ses fonds propres, ses avoirs, et acquérir un outil d''information fiable. Une urgence afin de se sortir de ses difficultés. Le décaissement de cette somme sera étalé sur 3 ans.

Le ministre de tutelle, Alain Claude Billie-by-Nze, l'avait annoncé en matinée, lundi 24 octobre. Les membres du comité technique chargés du suivi des activités de Postbank l'ont confirmé. Le coût du plan de redressement soumis à l'assemblée générale a été évalué à 61 milliards de francs. « La situation de Postbank est telle que nous n'avons plus de fonds propres. Nous avons même un déficit qui se chiffre à 29 milliards de francs. Pour être à mesure de faire une activité bancaire, on doit revenir au minimum à zéro capital, et en plus y ajouter les 10 milliards qui permettent d'exercer notre activité de banque», a expliqué Alain Ngomo Ndoutoume, membre du comité technique.

Compte tenu des difficultés budgétaires de l’Etat, le décaissement de cette somme sera étalé sur 3 ans. Une première tranche de 20 milliards sera disponible au cours de la première année, une deuxième tranche de 9 milliards la 2e année et le solde sur la 3e année. Cependant, aucun calendrier de mise à disposition des fonds n'a été communiqué pour le moment.


L.R.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.