A la découverte des investissements d'Olam : Deux infrastructures au service du développement

Après la visite, lundi dernier, de la Zone économique spéciale à régime spécial de Nkok, la caravane médias " à la découverte des investissements d'Olam au Gabon " s'est rendue le lendemain, mardi, sur les installations portuaires d'Olam, situées à Owendo. C'est-à-dire le port minéralier et le port international d'Owendo.

Ces deux investissements majeurs pour notre pays, financés à hauteur de 291,5 milliards de francs, s'inscrivent dans le cadre de la stratégie de diversification de l'économie nationale et la lutte contre la vie chère.

Au port minéralier, Joshua Alain, directeur d'exploitation de la GSEZ mineral port S.A, est revenu sur les raisons qui ont poussé le gouvernement et son partenaire Olam à investir sur cette plate-forme portuaire.

« Face aux nombreuses difficultés rencontrées par plusieurs opérateurs exerçant dans l'industrie minière pour évacuer leurs productions à destination de l’étranger, le gouvernement, dans un partenariat public- prive (PPP) avec le groupe singapourien Olam international, a décidé de construire, en 2015, un port minéralier dans la zone d'Owendo », a-t-il indiqué.

Au niveau économique, le nouveau port minéralier, inauguré le 10 août 2016 par le président Ali Bongo Ondimba, a traité en 2017, à l'import et à l'export, 1,730 millions de tonnes de minerai de manganèse, de clinker, de calcaire... pour le compte des entreprises Citic (Ndjolé), Nouvelle Gabon Mining (Franceville) et Cimaf (Owendo).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.