Groupe Olam : impact économique et social

L'économiste gabonais Mays Mouissi et le militant écologiste Marc Ona Essangui ont animé hier, au Radisson Blu, une conférence de restitution de l'étude sur l'impact économique et social des activités d'Olam au Gabon, entre 2010 et 2017.

A l'issue d'une communication de quatre heures, on retiendra de la présentation de Mays Mouissi qu'il y a eu une croissance significative du PIB hors pétrole dans les secteurs en rapport avec les activités d'Olam. En termes de richesses créées qu'en termes d'emplois générés (17 000). Ainsi, entre 2010 et 2017, Olam a injecté 508 milliards de francs dans l'économie agricole. Cette compagnie a porté à 91 000 hectares les superficies cultivées au Gabon, alors qu'elles n'étaient que de 16 000 hectares en 2009.

Pour montrer le poids d'Olam dans l'économie nationale, Mays Mouissi s'est appuyé sur un ensemble de chiffres. En 2016, a-t-il dit, Olam a injecté 295 milliards de francs. Soit une contribution de 5% dans la formation du produit intérieur brut (PIB) hors pétrole. A titre de comparaison, a-t-il dit, la Compagnie minière de l'Ogooué (Comilog) a contribué entre 6 et 7% à la formation du PIB hors pétrole. Ce poids d'Olam dans la formation dudit PIB pourrait s’élever à 6,1 % en 2018, avec l'entrée en exploitation progressive des plantations d'Olam Palm et l'exportation des huiles de palme.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.