Gabon-Bad : 90 milliards de francs pour les infrastructures

Gabon-Bad : 90 milliards de francs pour les infrastructures

Le ministre de l'Économie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga, a procédé, le 17 mars, à la signature, avec Robert Masumbuko, représentant-résident de la Banque africaine de développement (Bad), d’un accord de prêt de 137 millions d’euros (90 milliards de francs) pour le financement de la première phase du Projet d’appui au secteur des infrastructures du Gabon (PASIG-I). La mise en œuvre du projet est envisagée en deux phases.

Une phase I consistant, principalement, en la construction et au bitumage de la section de route Ndendé-Doussala (49 km) et du pont frontalier sur la rivière Ngongo. Mais aussi de la construction et du bitumage d’une vingtaine de kilomètres de voiries à Libreville, y compris les aménagements connexes (assainissement, éclairage public, embellissement). Cette première phase comprend, aussi, la réalisation d’études sectorielles et techniques détaillées à même d’alimenter une réserve substantielle de projets structurants dans le sous-secteur routier.

La phase 2 va consister en la réalisation de projets prioritaires censés découler des études routières à conduire en phase I, avec un accent particulier sur l’aménagement de voiries urbaines dans les principales villes du pays (Libreville, Franceville, Port-Gentil, Oyem).

Ce projet qui porte sur la phase I comprend, outre les travaux routiers correspondants décrits ci-dessus, des aménagements et mesures connexes ainsi que des activités liées à la facilitation du transport. Il sera exécuté sur une période de quatre ans, soit de janvier 2020 à décembre 2023.



Maxime Serge MIHINDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.