Faner : pour un financement plus efficace et efficient

Faner : pour un financement plus efficace et efficient

Le financement des travaux du réseau routier national a assurément de beaux jours devant lui. Et pour cause. Le 16 mars 2020, le Conseil des ministres a adopté le projet de loi portant création du Fonds autonome national d’entretien routier (Faner). Ce, en remplacement des Fonds d'entretien routier (Fer 1 et 2), qui ont connu des fortunes diverses.

Selon le gouvernement gabonais, qui est visiblement à la recherche d'une approche plus efficace et efficiente dans ce domaine, le dispositif normatif créant le Faner vise la mise en place d’un mécanisme de financement sûr, fiable et pérenne. En somme, un mécanisme à même de garantir une disponibilité immédiate des ressources, en sus d'un paiement rapide et régulier des entreprises engagées dans l’entretien routier.

Le Faner se présente donc comme un établissement public à caractère industriel et commercial doté de l’autonomie administrative et financière. L'entité se chargera, par conséquent, de gérer les ressources et d'exécuter les dépenses relatives à l’entretien du patrimoine routier national, prérogatives assumées, il y a encore peu de temps, par l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI).

Et le ministre des Travaux publics, Léon Armel Bounda Balonzi, de rassurer : "Le Faner, tel qu’on le veut, sera très performant et aura une comptabilité privée. Rien à avoir avec l’État." Tout en relevant que contrairement au Fer qui était financé par l’État, le Faner devrait être alimenté par de nouvelles taxes.



Styve Claudel ONDO MINKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.