Chute des cours du pétrole/Notation : L'agence Fitch Ratings abaisse la note du Gabon

L'un des arguments qui fondent cette dégradation est l'absence de placements des excédents des revenus pétroliers observés sur la période 2010-2013 dans un fonds de stabilité de recettes pétrolières.

L'agence de notation américaine Fitch Ratings a décidé, le 6 mai dernier, de réviser à la baisse la note du Gabon qui est revenue de BB- à B+ perspectives stables. Cette nouvelle note rejoint celle attribuée par Standards & Poors.

La perspective signifie qu'aucune nouvelle dégradation n'est à l'ordre du jour. Cette vision se fonde essentiellement sur le recul des prix du pétrole sur les marchés internationaux. Ce qui est de nature à induire une baisse des revenus pétroliers et, donc, une certaine fragilité des finances publiques.

De même, selon cette agence, le faible niveau des cours du pétrole pourrait entraîner un report des investissements pétroliers, en particulier dans le "offshore" très profond, induisant, ainsi, une baisse de la production pétrolière nationale à moyen et long termes.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.