Certification des comptes de l’Etat : Les magistrats de la Cour des comptes du Gabon en formation

Plusieurs projets financés par les partenaires au développement sont aujourd'hui certifiés par des cabinets privés, alors que cette compétence relève de la Cour des comptes. Une anomalie que cette institution supérieure de contrôle a décidé de corriger.

UN atelier local sur l’audit financier s‘est ouvert lundi, à l’hôtel Hibiscus de Libreville, à l’intention des magistrats de la Cour des comptes du Gabon. Organisé par le Créfiaf, avec l’appui de la Banque mondiale, ce séminaire qui s’étend sur deux semaines vise à renforcer les capacités des cadres de cette Institution supérieure de contrôle (ISC) en matière d’élaboration des rapports de certification des comptes de l’Etat.

En effet, il a été constaté que les comptes de plusieurs projets financés par les partenaires au développement sont aujourd'hui certifiés par des cabinets privés, alors qu'il s'agit bien de deniers publics. Une compétence qui devrait, progressivement, quitter les cabinets d’audit privés pour entrer dans le porte-feuille de la Cour des comptes.


MSM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.