Enseignement supérieur : Demande d'amélioration

Les enseignants-chercheurs et chercheurs présalariés des universités et grandes écoles gabonaises, réunis en collectif ont, au cours d'une déclaration faite samedi à l'Université Omar-Bongo (UOB), demandé au gouvernement de se pencher sur leur situation administrative, qui n'évolue pas depuis 2010.

Dans sa lecture, le porte-parole du collectif, Georges Wora, a souligné que leurs dossiers sont en souffrance dans les différents compartiments de l’administration publique depuis des lustres. « Du ministère de la Fonction publique au Budget, c'est lettre morte. Malgré les assurances, il y a quelques années, que nous ont données certains responsables de ces administrations, rien n'a évolué. Et cette situation dure au moins depuis 2010 », a souligné M. Wora. Précisant qu'il s'agit d'un peu plus de 200 enseignants-chercheurs qui sont concernés par cette situation. « Cela devient très contraignant pour nous », a-t-il estimé.

Fustigeant au passage le comportement des pouvoirs publics qui semblent avoir tourné le dos à leurs problèmes : « Nous sommes tout simplement déçus par l'indifférence de l’État à notre égard. Qui ne nous garantit rien et ne nous reconnaît pas. Ce qui pose le problème de notre fragilité statutaire et des impacts sociaux que cela engendre », a souligné le porte-parole du collectif.



Abel EYEGHE EKORE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.