Conférence des ministres de l'Education nationale (CONFEMEN) : Libreville abrite la 57e session ministérielle dès aujourd'hui

En attendant la cérémonie d'ouverture solennelle des assises, les travaux, dans leur phase technique, démarrent aujourd'hui au sein de commissions à l'hôtel Le Nomad.

TERRE hospitalière et carrefour des rencontres, Libreville abrite, du 25 au 29 avril 2016, les assises de la 57e session de la Conférence des ministres de l'Education nationale (Confemen) dont le ministre gabonais en la matière, Florentin Moussavou, est le vice-président en exercice.

La journée d'aujourd'hui prévoit au rôle de la réunion de la Commission administrative et financière (Caf) : l'ouverture et la constitution du bureau, l'adoption de l'ordre du jour et du calendrier des travaux, points suivis par la présentation du rapport des commissaires aux comptes pour l'exercice 2015, la présentation des observations du STP sur le rapport des commissaires aux comptes et l'état de mise en œuvre du plan de recouvrement des arriérés des contributions.

Les commissaires procéderont aussi, au cours de cette journée, à l'adoption du rapport du manuel des procédures de la Confemen, et présenteront les grands axes du projet de plan d'action 2017-2018 de la Confemen, et son projet de budget pour la même période.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.