Investissements : Deux accords en gestation avec des hommes d’affaires égyptiens

UN accord dans le domaine de l’énergie et un autre dans les infrastructures et les installations portuaires sont en vue entre le Gabon et l'Egypte. Dans cette perspective, les responsables de la compagnie égyptienne ACE Consulting Engineers Moharram Bakhoum, conduits par l’ambassadeur d’Egypte au Gabon, Hisham Fathy M. Mostafa, ont échangé, vendredi dernier, avec le ministre délégué à l’Économie, Marie Julie Bilogo.

« C’est une première visite exploratoire pour étudier le marché gabonais et voir dans quelles mesures les deux chefs d’Etat peuvent réaliser leur vision. Celle de renforcer les liens dans les domaines économique et commercial », a déclaré Hisham Fathy M. Mostafa.

La ministre déléguée à l’Economie a apprécié l’intérêt porté par les investisseurs égyptiens, notamment dans le secteur du logement, qui accuse un déficit énorme au Gabon. « Je me réjouis de ce que vous ayez déjà rencontré le ministre de l’Urbanisme, car le président de la République met un accent particulier sur ce domaine. Nous avons un déficit en logements et avons besoin que les investisseurs viennent nous aider. C’est pour cela que nous avons mis en place une agence de promotion des investissements », a expliqué Marie Julie Bilogo à son hôte.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.