Judo/Championnat national senior 2016 : Gena, Kano et Missile sur le podium

LE gymnase du lycée Paul-Indjendjet-Gondjout a abrité, samedi dernier, le championnat national senior de judo, édition 2016. Une compétition qui a regroupé une quarantaine d'athlètes (toutes catégories et sexes confondus) en provenance de onze clubs : huit de Libreville et trois de Port-Gentil.

Au terme de ce tournoi de niveau quelconque, du fait de l’absence de la majorité des internationaux, pour des raisons diverses, la première place est revenue au judo club Gena. Lequel, dirigé par Ibrahim Manfoumbi, a obtenu quatre médailles d’or et deux d’argent. Une moisson engrangée, entre autres, par Aristote Bebel Rackilo (-60kg), plus fort que Marvin Essali Abinda, qui s’est contenté de la médaille d’argent.

Dans la catégorie des moins 73 kg, Pierre Ginvard Mavoungou (Gena) s’est emparé de l’or face à Philippe Obame de Ndella. La victoire du club de la gendarmerie sera finalement scellée, avec le métal doré décroché par Yorick Tsono (-66kg) au détriment de Laurich Bourobou du Judo Club Port-Gentil. Un sacre que l’entraîneur de Gena justifie par le travail abattu depuis le début de la saison.

Champion l’an dernier, Jigoro Kano de Me Georges Mandjombé n'a pas pu conserver son titre. Il a terminé sur la deuxième marche du podium avec une médaille d'or et une de bronze. Des breloques remportées respectivement par Richepin Mandjombet (+100kg), vainqueur, en finale, de Rodolphe Reteno du club ACT de Port-Gentil.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.