CHUO : Lutte contre la résistance aux antimicrobiens

Le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUO) a dernièrement servi de cadre à l'atelier national de restitution de la formation des points focaux dédiés à l'élaboration des plans d'actions de lutte contre la résistance aux antimicrobiens.

Les travaux de cette rencontre des experts, notamment de la santé, ont été ouverts par le secrétaire général du ministère de la Santé, Léonard Assongo, et le représentant de l'OMS-Afrique, le Dr Inoua Aboubacar.

 

L'objectif de cet atelier est d'adopter une méthodologie commune d'élaboration du plan national de lutte contre la résistance aux antimicrobiens. Et ce, à l'aide de l'approche dite " une seule santé", par une coordination que le SG Léonard Assongo présente comme multisectorielle, impliquant les ministères de la Santé, de l'Agriculture et de l'Environnement, entre autres. En effet, les experts de l'OMS s'accordent à dire que la résistance aux antimicrobiens, qui est un phénomène mondial, fragilise le secteur de la santé au Gabon.

D'où la nécessité, a insisté savoir le représentant de l'OMS, que chaque pays puisse adopter ce plan national de lutte.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.