Gabon politique

Actualité politique au Gabon

Réagissant à la récente sortie du porte-parole du Parti démocratique gabonais (PDG), Estelle-Flore Angangou, au cours de laquelle, on s'en souvient, elle s'était indignée et avait condamné de la plus forte des manières les propos tenus par le leader de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), Jean Ping, en les qualifiant notamment de " haineux, hostiles, malveillants et violents", tout en estimant que celui-ci avait fait montre, une fois de plus, de " son décalage voire sa totale rupture avec la démocratie", le porte-parole adjoint de la CNR, Armelle Yembi, a jugé, vendredi dernier, au cours d'une déclaration, " cette sortie inopportune"

Cette nouvelle formation politique devrait regrouper "tous les Gabonais conscients de leurs responsabilités devant l'Histoire et devant la Nation, résolus à promouvoir le bien-être et le développement du pays", a laissé entendre Gérard Ella Nguema au cours de la conférence de presse qu'il a animée samedi dernier à la chambre de commerce de Libreville.

Une coalition des partis et associations politiques de l'opposition, emmenée par le président provincial du Parti gabonais pour le progrès (PGP) dans l'Ogooué-Maritime, Paul Mouketou, s'est réunie, récemment, au carrefour Mini-prix, dans le deuxième arrondissement de la commune de Port-Gentil. Les intéressés ont dit avoir la ferme intention de '' mettre tous les Gabonais au même niveau d'information au sujet de l'état de santé du chef de l'État''.

Pages