Gabon politique

Actualité politique au Gabon

RPM : quid du bilan trois ans après ?

Le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), le parti d'Alexandre Barro Chambrier, a célébré jeudi, en toute sobriété, sa troisième année d'existence. Normal, vu que le nouveau coronavirus n'a pas fini de dicter sa loi. Ainsi, la tête de file du RPM a procédé à une introspection sans complaisance pour voir où en est sa formation politique trois ans après sa création.

Gestion du Covid-19 : les réserves du RPM

Le week-end écoulé, le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) n'aura pas manqué son rendez-vous habituel de décryptage de l'actualité. À retenir, sa réaction à l'allègement des mesures de lutte et de riposte contre le "tueur invisible", le nouveau coronavirus, prises par le gouvernement.

Respect des us et coutumes : Boukoubi appelle à une réflexion

"Je comprends parfaitement les frustrations et les appréhensions des Gabonais qui restent naturellement attachés à nos us et coutumes, ainsi qu'à nos valeurs religieuses respectives." Telle est la déclaration du président de l'Assemblée nationale, à l'occasion de la clôture de la session dite des "Lois", mardi. Faisant allusion au débat suscité par la dépénalisation de l'homosexualité au Gabon, lors de la modification du Code pénal.

Sénat : l'hommage aux personnels de santé

Les cérémonies d'ouverture et de clôture des sessions ordinaires du Parlement offrent souvent l'occasion aux présidents respectifs des deux chambres de se prononcer sur les questions d'actualité. Cela a encore été le cas mardi, lors de la clôture de la session dite des "lois".

Dépénélisation : les félicitations de Stephen Jackson

La haute chambre du parlement a adopté en séance plénière aujourd’hui, à la date du 29 juin 2020, le nouveau Code pénal du Gabon. Parmi ses dispositions importantes, cette nouvelle loi abolit notamment la criminalisation des personnes d'identité LGBTQI que le pays avait précédemment et brièvement adoptée.

Pages