Gabon politique

Actualité politique au Gabon

Mairie centrale : quid de la vacance du siège du maire ?

Politiquement affaibli après s'être vu infliger, il y a quelques semaines, "un avertissement par la Commission permanente de discipline du Parti démocratique gabonais (PDG)", davantage fragilisé à la suite de son incarcération, mardi dernier, à la prison centrale de Libreville, tout indique que Léandre Nzue ne devrait probablement plus présider le conseil municipal de Libreville, fonction qu'il exerce depuis février 2019.

Mariage coutumier : place à la Commission mixte

L'audition, hier, du sénateur Ernest Ndassiguikoula, par les membres de la Commission des Lois, des Affaires administratives et des droits de l'Homme de l'Assemblée nationale, sur la proposition de loi portant reconnaissance légale et fixant le régime juridique du mariage coutumier en République gabonaise, a débouché sur la mise en place d'une Commission mixte. D'autant que, au regard des observations relevées, les députés ont jugé utile de se retrouver avec les sénateurs aux fins de l'adoption d'un texte commun.

PDG : Biendi Maganga Moussavou nouveau "camarade"

Peu après la rencontre avec le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG), Éric Dodo Bounguendza, inhérente aux lignes directrices du parti au pouvoir, le nouveau "camarade" Biendi Maganga Moussavou s’est rendu le week-end écoulé à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. Objectif : prendre attache avec les responsables locaux des structures de base du PDG.

Enseignement : Ossouka Raponda s'enquiert des difficultés

Après sa Déclaration de politique générale, vendredi dernier, devant l'Assemblée nationale, la nouvelle cheffe du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, a pris la mesure de ses nouvelles charges. En atteste sa première séance de travail, il y a soixante-douze heures, avec certains membres de son gouvernement.

PDG : lancement des tribunes pratiques

Vulgariser les textes régissant le fonctionnement du Parti démocratique gabonais (PDG). Tel est l'objectif visé par la campagne lancée, mardi dernier, à Libreville, par la Commission permanente de révision des textes (CPRT) du PDG, sous la dénomination de "tribunes pratiques".

Pages