Usurpation de titre : Retour en taule pour le pseudo-lieutenant

Les huit mois de prison écopés auparavant n’auront pas servi de leçon à Sylvère L. Gabonais de 31 ans. Récidive.

Pour s’être fait passer pour un lieutenant de police, il vient de retomber dans les mailles de la justice. Des faits similaires lui avaient déjà valu des ennuis.

Les faits. Le samedi 8 octobre dernier, Sylvère L. sort du pénitencier de Makokou. Il passe la nuit dans un motel. Le lendemain, vers 11 heures, il se rend dans un troquet géré par Prisca Eyeghe.

Séduit par la demoiselle, Sylvere décide de la courtiser. Pour l'impressionner, il usurpe la fonction de lieutenant de police et se dit nouvellement affecté dans la localité. Pour montrer qu’il a du répondant financier, le pseudo-lieutenant offre à boire à la fille et à certains clients présents dans le bistrot.

Au moment de solder la note de 10 000 francs, Sylvère intimide la gérante en brandissant son statut de lieutenant de police. Il s'empresse de sortir du maquis, sous prétexte d'aller récupérer de l’argent dans sa chambre d’hôtel. Mais les policiers en civil présents sur les lieux flairent l’escroquerie et procèdent à son interpellation.

Présenté au procureur le 11 octobre, le faux officier a été renvoyé en taule. Des lieux dont il semble avoir pris goût. (Paru le 20/10/16)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.