National-Foot 1/Paiement des émoluments des joueurs : Missile FC comme Akanda

Quatre joueurs cadres du club militaire ont saisi l'Inspection du travail de la province de l'Estuaire pour réclamer plusieurs mois d'impayés de salaires de la part de leur club employeur.

VENDREDI dernier, au rond-point de la Démocratie, la sortie de l'Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), suite à la grève lancée il y a trois semaines par les joueurs d'Akanda FC, qui réclamaient à leur employeur 11 mois de salaires impayés, a permis de mettre au grand jour cette situation qui concerne bien d'autres clubs.

Ainsi, l'équipe militaire accuserait elle aussi plusieurs mois d'arriérés de salaires non payés à certains de ses employés, alors que la nouvelle saison pourrait débuter le 5 novembre prochain, si on s’en tient au calendrier dernièrement publié par la Ligue nationale de football professionnel (Linafp).

Si les responsables de l'ANFPG reconnaissent les efforts fournis par les clubs tels que l'AS Mangasport, l'AS Pélican et le CF Mounana qui, malgré quelques retards, arrivent à payer leurs joueurs, le reste des équipes d'élite (D1 et D2) sont de mauvais élèves. Parce qu'ils ne payent pas convenablement leurs athlètes, « les réduisant ainsi à la mendicité », comme l'a regretté le coordonnateur général adjoint de l'ANFPG, Judave Mboumba Ikangaka.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.