Oyem / Antidrogue : Pas de chance, Pierrot.

Pris en flagrant délit de détention de chanvre, Pierre T., alias " Marigot ", tombe une fois encore pour détention de drogue.

Selon une source proche du dossier, il s'était ravitaillé, le week-end précédent, chez son fournisseur, entre le village Assok-Medzeng et la Guinée-équatoriale. Puis Pierre T. se déplace à Oyem, envoyer le colis sur Libreville, dans un véhicule de transport de marchandises. Il devait lui-même s'embarquer à bord d'un autre transport, puis récupérer à la capitale son stupéfiant.

Contre toute attente, le transporteur de marchandises s'arrête au barrage du village Elop, à 20 km d'Oyem. En passant les bagages en revue, les agents tombent sur 70 bottes de chanvre, dissimulées dans un grand sac de riz. A la question de savoir à qui appartient la marchandise, le conducteur dit avoir reçu 70 000 francs d'un certain Pierre " Marigot ", pour rapporter le colis jusque Libreville. Ce dernier doit l’appeler et venir le récupérer. A ce détail près que les agents effectuent une descente à son domicile, quartier Nfoul. Le détenteur commence par nier les faits. Mais après confrontation avec le conducteur, " Marigot " finira par retrouver la mémoire.

Pierrot avait déjà purgé une peine en 2015 pour des faits similaires (assortie d’une interdiction de séjour). Cet homme était revenu clandestinement au Gabon et avait renoué avec ses activités. (Paru la 22/12/2016)



ANS


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.