Lutte anti-braconnage à Makokou : Ils s'apprêtaient à écouler 15 kg d'ivoire d'éléphants

Recherchés depuis plusieurs mois par la police, Michaël A., Foster Y., et Félix E., ont été interpellés, le 10 mars. Ils seraient coupables d'actes de braconnage.

Les trois complices ont été interpellés car soupçonnés d'être au cœur d'un trafic de pointes d'ivoire d'éléphants. Les intéressés, de source policière, faisaient profession dans l'abattage des éléphants, une espèce intégralement protégée. Et vendaient les pointes d'ivoire, sur le marché local et international, à travers un réseau bien huilé.

Une information parvenue aux OPJ, sur une imminente transaction d'ivoire, entre les trafiquants présumés et des clients non identifiés, sur l'axe Makokou-Okondja, les agents se transportent sur place. Ils tombent sur un véhicule de marque Toyota, avec à son bord les trois individus, qu'ils interpellent aussitôt.

Lors de la fouille, 15 kg d'ivoire, enveloppés dans des draps sont trouvés à l'arrière de la voiture. La valeur du produit est estimée à 1.200.000 francs. Les trois hommes ont été mis en détention préventive à la maison d'arrêt de Makokou. (Paru le 14-3-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.