Lutte anti-braconnage à Makokou : 60 kg d'ivoire saisis dans un conteneur

Soixante kilogrammes d'ivoire ont été saisis à Makokou, dans la nuit du 20 avril dernier, par les agents des divers services chargés de lutter contre ce genre d'activité illicite.

Le produit saisi se trouvait dans un conteneur en provenance de Franceville, dans la province du Haut-Ogooué.

Parmi les mis en cause dans ce trafic, Bah Alassane, Guinéen, Diakité Abdourahmane, Ivoirien, et Abdarahmane Hamid, Tchadien. Les trois présumés complices ont été déferrés à la prison centrale de Makokou, dans la province de l'Ogooué-Ivindo, après avoir été entendus par un juge d'instruction.

Selon les faits rapportés par une source proche du dossier, Bah Alassane et Diakité Abdourahmane exercent dans le transport de marchandises. C'est à ce titre qu'ils se rendent un jour à Franceville pour le transport d'une marque d'eau minérale, qu'ils doivent ramener sur la capitale gabonaise dans un conteneur. A Makokou, ils sont approchés par Abdarahmane Hamid, une vieille connaissance, qui leur fait part de son désir de faire sortir 60 kg d'ivoire de Franceville, pour Libreville, où des clients attendent cette précieuse marchandise.

Abdarahmane Hamid, poursuit la source, rassure les deux hommes en leur proposant de leur verser un pourcentage, une fois que le produit sera vendu. Bah et Diakité mordent à l'hameçon.

Aussi commencent-ils leur voyage pour Libreville. Après avoir réussi à passer, jusque-là, quelques postes de police sans grande difficulté, le camion est intercepté à un barrage situé à l'entrée de Makokou, par des agents de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), les membres de l'ONG Conservation Justice, des Eaux et forêts et de la Direction générale des recherches (DGR), mis au parfum par un indic.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.