Détention et commercialisation des pointes d’ivoire : Dicko Boureima en prison

Les agents du commissariat central de police de Port-Gentil viennent de mettre aux arrêts un individu détenteur de pointes d’ivoire, qu’il s’apprêtait à écouler sur le marché. Il s’agit de Dicko Boureima, un Malien âgé de 36 ans.

Les policiers ont bénéficié, dans cette opération, du précieux concours des agents de l’ONG Conservation Justice et de ceux des Eaux et Forêts, qui agissent de concert dans le cadre de la lutte contre la détention et la commercialisation des trophées et produits d’espèces animales sauvages.

Dicko Boureima a été interpellé dans un motel de la place, où une perquisition minutieuse a permis aux fins limiers de découvrir six pointes d’ivoire découpées en morceaux, soigneusement cachées dans un sac à dos de couleur noire.

Les enquêteurs apprennent, pour leur part, qu'au cours de son audition, Dicko Boureima a affirmé avoir été approché par un ami qui aurait manifesté, auprès de lui, le besoin d’acheter des pointes d’ivoire. Pour faire aboutir ce projet, il aurait contacté un certain Jimmy, qui habiterait le village appelé ‘’Hollandais’’, dans le district de Ndougou. Quelques jours après, toujours d'après cette déposition, il aurait reçu le produit, soit six pointes d’ivoire, contre la modique somme de cinquante mille francs, par l’entremise d'un certain Copain, frère de Jimmy. Vérification faite, Copain et Jimmy sont des chasseurs.


J-P.A


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.