Assassinat d'un épicier à Port-Gentil : Les auteurs présumés rattrapés par la PJ

Éric A. 27 ans, et Walden M. 23 ans, suspectés de meurtre ont été interpellés par les agents de l'antenne de la police judiciaire de Port-Gentil, puis placés en garde à vue, le 22 mars.

Le 17 mars, le quartier Transfo est sous le choc. Il est 6 heures du matin lorsque le livreur de pains frappe à la porte de l'épicerie d'Ibrahim S. un homme affable, bien connu des habitants du quartier où il est installé depuis plusieurs années. N'obtenant pas de réponse, le livreur se décide d'ouvrir la porte qui n'est pas fermée à clé.

Il se retrouve tout à coup devant un bazar. Tout est sens dessus-dessous dans la boutique. Il aperçoit le propriétaire, gisant au sol sous des casiers et autres objets. Il alerte aussitôt le voisinage.

Mais il est trop tard. Car à regarder de prêt, l'épicier est décédé depuis plusieurs heures. Il a les pieds et les mains liées à l'aide du scotch et un pagne autour du cou, vraisemblablement utilisé par ses bourreaux pour l'étrangler.

Le 22 mars, les agents de la Police judiciaire (PJ) ont interpellé deux suspects, Éric A et Walden M. qui ont reconnus les faits qui leur sont incriminés. (Paru le 25-3-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.