Incendie dans un bureau du commandement en chef des forces de police nationale : Plus de peur que de mal !

Un bureau situé au 3e étage du bâtiment abritant les services du commandement en chef des forces de police nationale, a été à moitié dévoré par les flammes hier.

Parti d'un split installé sous une fenêtre, le feu, selon toute vraisemblance, a été occasionné par un court-circuit, du fait de la vétusté des installations. Celui-ci a été circonscrit par les agents de la Garde républicaine (GR). Un bureau à moitié endommagé, des vitrés cassées, un plafond noirci et brûlé à certains endroits par des flammes...C'est le bilan connu, des dégâts matériels relevés lors de cet incendie.

« Un court-circuit serait à l'origine de cet incident», nous a confié un officier de police. « Cela peut être dû au fait de foyers d'électricité encore présents dans les anciennes conduites de la climatisation centralisée, qui alimentait le bâtiment avant qu'on ne passe à la climatisation individuelle», a-t-il poursuivi.

L' incident n'a pas entaché le fonctionnent interne du commandement. Les agents ont continué d'exercer dans la sérénité leur tâche quotidienne. (Paru le 25-3-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.