Uniffac : Le Gabon se retire

Dans un courrier adressé le lundi 30 avril 2018 à la Confédération africaine de football (CAF), la Fédération gabonaise de football a annoncé qu'elle se retire de l'Union des fédérations de football de l'Afrique centrale (Uniffac).

Deux autres fédérations, dont celle du Congo et du Tchad, ont également décidé de ne plus faire partie de cette instance sous-régionale du football. Ces trois institutions estiment, en effet, qu'elles ne peuvent plus fermer les yeux sur les "dysfonctionnements qui perdurent jusqu'à ce jour dans le fonctionnement" de cette dernière.

Au nombre de ces griefs portés contre le nouveau président Patrice Ngaissona et son bureau figure, notamment, le non respect des statuts de l'organisation. Les fédérations gabonaise, congolaise et tchadienne reprochent à ces derniers d'avoir délocalisé le siège et le compte bancaire de l'institution, d'avoir nommé un ressortissant centrafricain aux fonctions de secrétaire général de l'Uniffac « en parfaite violation des dispositions statutaires ».

Celles-ci disposent, en effet, que "le siège est fixé à Libreville" et que "pour la bonne marche des services de l'Uniffac, les fonctions des secrétaires généraux sont assurés par un ressortissant de l'association nationale qui abrite le siège". Or, seule une assemblée générale peut valider la moindre modification statutaire, peut-on lire sur le document. Ce qui n'a pas été le cas jusqu'à présent.



S.A.M.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.