Entretien : le coordonnateur de Graine, Calixte Mbeng

Les plus hautes autorités ont pris trois principales mesures pour booster l’initiative et lui donner plus de chance de succès. Le coordonnateur dudit programme, Calixte Mbeng, nous présente ces mutations dans le cadre de la production agricole à travers Graine.

 

l'union. Aujourd'hui, on constate que Graine intègre les agriculteurs indépendants, et envisage également de cultiver l'ananas, le maïs, etc. Y a-t-il eu des changements dans ce programme ?

 

 

Calixte MBENG. C'est exact, l'Etat a apporté trois principales innovations pour doper la production agricole de Graine. D'abord, lors des deuxièmes assises (...) tenues en juin et juillet 2017 à Libreville, la première autorité du pays, le président de la République, a pris de décisions fortes pour l'adaptation, la mutation et l'accélération du programme Graine. Première mesure : annulation de la dette des coopératives vis-à-vis de la Sotrader. L'État la prend en charge, en raison des difficultés opérationnelles constatées.

 

Deuxième mesure forte : élargissement de Graine aux agriculteurs indépendants. Initialement, le programme était exclusivement réservé aux Gabonais organisés en coopératives. L'État s'est rendu compte qu'on risque de créer une forme d'injustice vis-à-vis des Gabonais qui, à travers l'initiative privée, ont décidé de se lancer dans le secteur agricole. Et l’État a réparé cette erreur de départ.

 

Troisième mesure forte, l'État a élargi le champ du programme Graine à toutes les spéculations possibles. Initialement, le programme Graine ne cultivait que le manioc, la banane, la tomate et le piment. L'Etat a décidé d'ouvrir le programme à toutes les spéculations, à toutes les cultures agricoles. L'essentiel est que dans la zone où le Gabonais veut mener une spéculation, les conditions soient remplies pour la conduite et l'évacuation de ces prod...

Propos recueillis par Innocent M'BADOUMA

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.