Rugby/Championnat national à XV : La tension monte d'un cran

Gorilles et Soofistes se retrouvent demain au stade de l'INJS pour la finale du championnat national à XV. Libreville/Gabon

Chacune de ces deux formations poursuit des objectifs différents. Le RCL souhaite conserver sa couronne. Les hommes de Philippe Prigent sont, en effet, champions du Gabon depuis trois années successives. Une victoire obtenue dans quelques heures les consacrerait pour la quatrième fois d'affilée.

Le Soof, logique outsider, rêve donc de faire chuter son principal adversaire de son piédestal. Si ce club s'est déjà illustré en remportant d'autres compétitions nationales, le bouclier de Brennus reste le titre qui lui échappe encore. Cette rencontre sera le remake de la saison 2017-2018 entre ces équipes.

Pour accéder à ce stade de la compétition, les Gorilles ont dû se défaire des Pitbulls d'Erco (56-30) et les Soofistes des Bleu et Blanc du RCG (35-7). Finies donc les joies débordantes après leur victoire. Place au jeu. Et les deux équipes sauront, à l'issue de cette confrontation sportive, qui des deux va bientôt revêtir le bleu de chauffe. Pour le plus grand bonheur de leurs supporters. Les malheureux des demi-finales, Erco et RCG, disputeront le match de la troisième place.



Serge A. MOUSSADJI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.