Handball : Championnat national semi-professionnel

JAL

TANT que l’excès de confiance l’habitera à l’heure de se rendre les matchs faciles, Phoenix HB continuera de jouer à se faire peur devant des adversaires potentiellement à sa portée. Comme lors de la première période de sa confrontation contre Oyem HB, comptant pour la 8e levée du championnat national semi-professionnel 2018.

Une opposition durant laquelle le club-phare de Libreville a fait montre d'une inexplicable baisse de régime dans les quinze dernières minutes de la première période, et qui lui a fait perdre une avance qui a atteint jusqu’à six buts 9-3) au plus fort de sa mainmise.

Une aubaine pour les visiteurs. Après avoir refait leur large retard à la 18e minute (10-10) grâce notamment à l’efficacité des ailiers Arcade Ossewa (à gauche) et Nguelet Goty (à droite), ils ont semé le doute dans le camp adverse.

Il a fallu un temps mort pris par l’entraîneur Apôtre Léandre Asselé M’Akieni, et un coup de gueule de ce dernier, pour sortir les champions du Gabon de leur léthargie et leur permettre de retrouver leurs ressources, pour atteindre la pause avec deux buts d’avance (16-14).

Sur la lancée de cette fin de première période, la dernière partie de la rencontre sera plus conforme au scénario initialement attendu, en faveur des coéquipiers de Darnel Mboutsou. Celui-ci, sorti du banc pour compenser la faillite de Sterenstyl Wora Dia, a fini meilleur artificier de la partie avec neuf buts.

<...

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.