Gabon U17 2017 : des fortunes diverses trois ans plus tard

Gabon U17 2017 : des fortunes diverses trois ans plus tard

Comme bon nombre de produits d'une promotion, avant et après eux, ils se sont retrouvés unis très jeunes autour d’une cause, avant de prendre ensuite des chemins divers pour des carrières encore en construction.

Après leurs prédécesseurs, les membres de la sélection gabonaise des moins de 17 ans présents à la Coupe d’Afrique des nations 2017 de ladite catégorie connaissent, eux aussi, une suite de parcours contrastée. Certains ont ainsi poursuivi leur progression. D’autres ont disparu des radars depuis la phase finale disputée sur le sol gabonais (Libreville et Port-Gentil), où l’équipe dirigée par Pierre Mfoumbi avait fait chou blanc, avec trois revers en autant de sorties, respectivement face à la Guinée (1-5), le Ghana (0-5) et le Cameroun (0-1)

Des 21 sélectionnés, Alain Miyogho est incontestablement celui qui a connu la trajectoire la plus logique. Membre ensuite de la sélection U20 et retenu chez les A, dans le cadre des qualifications de la Coupe d'Afrique des nations 2019, par Jose Antonio Camacho et Daniel Cousin, les deux derniers sélectionneurs du Gabon avant Patrice Neveu, le milieu offensif est, par ailleurs, devenu un pilier de son club formateur Mangasport, avec lequel il a disputé une campagne africaine en 2018.

Après un essai non concluant au Paris-Saint-Germain durant l'été 2019, Miyogho est revenu au bercail pour continuer de franchir des paliers.

Tout le contraire de la majeure partie du lourd contingent qui représentait l’Académie Club de Libreville (ACL) et dont sept des dix membres ont migré hors du Gabon. Avec plus ou moins de succès, dans des clubs ou des divisions pas toujours en phase avec les étapes nécessaires pour leur post-formation.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.