Football : Muller Dinda toujours sans club

Football : Muller Dinda toujours sans club

Depuis le 5 janvier 2019, Muller Dinda, ancien sociétaire du CMS, de Missile, de Mangasport et du Raja Casablanca (Maroc), est sans club. En effet, le joueur formé au Centre Mberie Sportif (CMS) a vu, en janvier dernier, son contrat résilié par les dirigeants rajaoui.

Pour en savoir davantage sur les raisons véritables de cette situation, nous avons rencontré le joueur, jeudi 5 décembre 2019 dernier à Libreville. "Mes problèmes ont commencé lors du match retour entre le CMS et le Raja Casablanca, à Sibang, le 22 décembre 2018, en match comptant pour le premier tour de la Coupe de la Caf. Ce jour-là, je me suis blessé. Donc indisponible pour un bon moment. Dans la foulée, le club rajaoui a décidé d'engager un autre latéral gauche venu du Cameroun. Voilà comment j'ai perdu ma place au sein du club. D'où la résiliation à l'amiable" de son contrat, a-t-il expliqué.

Durant cette traversée du désert, le jeune Dinda prendra en charge l'ensemble de ses frais médicaux, suite à sa blessure avec le Raja.

S'agissant de son avenir sportif, le joueur de 25 ans refuse d'abdiquer. Bien au contraire, il souhaite relancer sa carrière et est prêt à faire des sacrifices. "Si un club local souhaite m'engager, je suis prêt à faire des sacrifices. Mais à la condition d'être libéré si un club étranger venait à me recruter", a-t-il précisé.



J.F. MAROLA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.